Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Le Ford Robutt teste les sièges des voitures

Ford s'assure que ses sièges sont faits pour durer avec le Robutt.

Le constructeur automobile a développé un robot en forme de fesses qui est capable de simuler une personne assise pendant dix ans en seulement trois semaines.

Le Robutt s'assoit sur le siège 20 000 fois pour vérifier sa résistance, en étant capable de simuler comment le conducteur s'assoit et se relève quotidiennement.

"Dès la première fois que l'on monte dans une voiture, le siège crée une impression de confort et de qualité," a déclaré Svenja Froehlich, ingénieur à Ford European HQ à Cologne, en Allemagne. "Auparavant, nous utilisions des cylindres pneumatiques qui se déplaçaient de bas en haut. Avec le Robutt, nous sommes maintenant capables de reproduire avec précision le comportement des gens."

Ford avait précédemment révélé utiliser l'impression 3D pour créer de larges parties de la voiture, avec une imprimante spéciale qui prend une pièce entière dans le Dearborn Research and Innovation Centre dans le Michigan aux Etats-Unis.

"Avec la technologie Infinite Build, nous pouvons imprimer de larges outils, équipements et composants, ce qui nous rend plus agiles dans le processus d'itération," a expliqué Ellen Lee, directrice technique à Ford. "Nous sommes excités d'avoir un accès anticipé à la nouvelle technologie de Stratasys pour guider le développement d'impression à grande échelle pour les applications et exigences automobiles."

Cependant, l'entreprise ne pense pas que la technologie soit assez avancée pour être utilisée dans la production de masse mais n'a pas écarté l'idée de le faire dans le futur alors que la technologie progresse. Ils sont actuellement en train de la tester pour faire des parties en plastique, qui pourraient rendre le véhicule plus léger, moins cher et donc avoir une meilleure efficacité énergétique.

Contenu sponsorisé