Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Facebook: 250 employés invitent Mark Zuckerberg à revoir sa politique

La plate-forme de réseau social exempte les politiciens des normes de vérification des faits de tiers, et une lettre ouverte envoyée aux dirigeants de l'entreprise - signée par plus de 250 personnes - a déploré cette politique.

Selon le New York Times, les employés ont déclaré [dans leur lettre]: ''La désinformation nous touche tous. Nos politiques actuelles sur la vérification des actes des gens dans les bureaux politiques, ou ceux qui se présentent aux élections, sont une menace pour ce que FB représente.

''Nous nous opposons fermement à cette politique telle qu'elle est rédigée.

''EIle ne protège pas les voix, mais permet aux politiciens de militariser notre plate-forme en ciblant les gens qui croient que le contenu affiché par des personnalités politiques est digne de confiance".

Les employés ont également exhorté les patrons à restreindre la capacité des politiciens de cibler les électeurs potentiels.

Ils ont déclaré: "Ces publicités sont souvent tellement ciblées que les conversations sur nos plateformes sont beaucoup plus cloisonnées que sur d'autres plateformes".

Facebook a déjà appliqué des restrictions similaires aux publicités pour le logement, l'éducation ou le crédit pour prévenir la discrimination potentielle.

Le PDG de Facebook et cofondateur, Mark Zuckerberg, a récemment défendu la position de l'entreprise sur la vérification des faits politiciens.

Il a déclaré: "Je ne pense pas que la plupart des gens veulent vivre dans un monde où vous pouvez seulement publier du contenu que les entreprises de technologie jugent être vraies à 100%''.

Contenu sponsorisé