Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Instagram supprime l'onglet «Abonné(e)»

Instagram a annoncé la suppression de l'onglet «Abonné(e)» et l'introduction de nouvelles fonctionnalités.

L'application détenue par Facebook avait présenté la fonctionnalité en 2011 comme un moyen pour les utilisateurs de garder un œil ouvert sur ce que les autres utilisateurs aiment et suivent, mais après mure réflexion, l'entreprise a décidé de supprimer cette fonctionnalité lundi (07.10.19) car elle est tout simplement très peu utilisée par les utilisateurs du réseau social.

Un porte-parole de l'entreprise a déclaré: "Nous travaillons continuellement pour faire d'Instagram le meilleur espace qui permet à nos utilisateurs de se connecter avec les personnes et les choses qu'ils aiment.

"Cela implique l'introduction de nouvelles fonctionnalités, mais également la suppression d'anciennes options qui sont désormais inutiles.

"À partir aujourd'hui, nous supprimerons l'onglet «Abonné(e)», et l'onglet « Vous » sera désormais appelé « Activité »".

Par ailleurs, Instagram a décidé de dissimuler le nombre de mentions j'aime [ou de likes] sur les profils de ses utilisateurs afin d'encourager les utilisateurs de la plateforme à privilégier le contenu plutôt que l'attention générée par une publication.

L'application de partage de photos a choisi le Canada pour tester cette nouvelle initiative.

Un porte-parole de l'entreprise a déclaré: «En fin de semaine, nous envisageons de faire test au Canada, et de supprimer le nombre total de mentions « J'aime » sur les photos et les vidéos figurant dans les pages d'accueil, les liens indiqués et sur les profils des utilisateurs.

"Nous testons cela parce que nous voulons que les abonnés se concentrent sur les photos et les vidéos que vous partagez, plutôt que sur le volume d'attention qu'elles suscitent.

"Le petit nombre d'utilisateurs canadiens sélectionnés pour le test découvrira un avis en tête de leur fils d'actualité, signalant le changement dans la façon dont les likes seront désormais perçus".

Cette décision survient après que le patron d'Instagram, Adam Mosseri, a annoncé [lors de la conférence annuelle 'Facebook F8' organisée par Facebook] vouloir montrer la voie dans la lutte contre le harcèlement en ligne.

Contenu sponsorisé