Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

La RNLI va utiliser des drones pour des missions de sauvetage

La semaine dernière, la Royal National Lifeboat Institution (Institution royale nationale des bateaux de sauvetage) et la Maritime and Coastguard Agency (Agence maritime et garde-côte) ont invité des gens à leurs bureaux pour assister directement à la façon dont les drones peuvent être utilisés lors de missions de recherche et de sauvetage sur les côtes britanniques.

Les deux organisations espèrent que les drones seront capables de localiser les individus échoués qui ont besoin d'être secourus et d'alerter les bateaux de sauvetage plus rapidement qu'avec les communications radio des bateaux.

"Nous pouvons nous améliorer dans la recherche de très petites cibles dans l'eau. Lorsqu'une personne est seule, sans canoë ou bateau, elle est très difficile à trouver," a déclaré Hannah Nobbs, qui mène le travail du RNLI sur les drones. "Nous ne sommes pas seulement intéressés par l'idée de piloter un drone, mais par la façon dont nous pouvons l'intégrer dans nos systèmes."

Hannah Nobbs a expliqué que pour utiliser un drone en pleine mer, ils avaient besoin d'un contrôleur maritime et d'un contrôleur aérien pour coordonner les activités et pour apporter des informations essentielles au garde-côte.

"Tous les drones sont juste une façon d'apporter des informations aux gens. Une partie du défi est de leur rapporter une information pour les aider à prendre une décision concernant l'endroit où envoyer le bateau ou l'équipe de sauvetage."

La RNLI teste également le transfert d'équipement pour des opérations de sauvetage dans la boue, mais Hannah Nobbs assure que ce n'est pas leur priorité pour le moment.

Contenu sponsorisé