Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

WhatsApp a permis l'arrestation d'un membre d'un réseau de drogue

Des empreintes prises d'une photo envoyée sur WhatsApp ont mené à l'arrestation et à la condamnation d'un membre d'un réseau de drogue.

La police au Pays de Galles a trouvé la photo sur l'application de messagerie dans le portable d'une autre personne, montrant un homme qui tenait de l'ecstasy dans sa main les paumes vers le haut.

Comme signalé par la BBC, même si les doigts apparaissant sur la photo ne correspondaient pas avec des empreintes enregistrées, cela a mené à la découverte d'une autre information qui a lié la photo à un des dealers.

Après son arrestation, le suspect a vu ses empreintes correspondre avec celles de l'image, ce qui lui a valu onze condamnations plus tôt ce mois-ci. Ces condamnations sont les premières au Pays de Galles à être basées sur des empreintes découvertes sur une photo dans un téléphone.

"Si l'échelle et la qualité de la photo ont posé des difficultés, les petits bits ont suffi pour prouver qu'il était le dealer," a déclaré le policier Dave Thomas. "Cela a ouvert des portes et maintenant, les policiers peuvent arrêter des personnes en voyant une partie d'une main sur une photo."

Contenu sponsorisé