Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Des milliards d'euros blanchis par les cryptomonnaies

Des milliards d'euros blanchis par les cryptomonnaies

Europol assure que trois à quatre milliards d'euros d'argent sale en Europe sont blanchis grâce aux cryptomonnaies.

Rob Wainwright, le directeur de l'agence, a appelé les régulateurs et les leaders de l'industrie à travailler ensemble pour s'attaquer à un problème commun de plus en plus important.

"Cela se développe assez vite et nous sommes inquiets," a t-il déclaré.

Les cryptomonnaies ont beaucoup fait parler ces derniers mois, en grande partie grâce au succès du bitcoin, qui est la monnaie numérique la plus connue.

Contrairement aux monnaies traditionnelles, comme le livre ou l'euro, les cryptomonnaies ne sont pas imprimés par les gouvernements et les banques traditionnelles et ne sont donc pas régulées par eux. Par conséquent, elles sont considérées comme plus vulnérables aux activités illégales.

"Elles ne sont pas gouvernées par une autorité centrale donc la police ne peut pas surveiller ces transactions," a expliqué Mr Wainwright. "Et s'ils les identifient comme criminelles, ils n'ont aucun moyen de geler les actifs contrairement au système bancaire habituel."

Rob Wainwright a ajouté que les personnes gérant l'industrie du bitcoin ont le devoir de travailler avec les autorités compétentes pour mettre fin à ce problème.

"Ils doivent choisir une action responsable et collaborer avec nous lorsque l'on enquête sur une fraude à grande échelle. Je pense qu'ils doivent également développer un meilleur sens des responsabilités sur leur façon de gérer la monnaie virtuelle."

Par ailleurs, Alison McGovern, membre du Parlement pour Wirral South, a appelé à une investigation sur les cryptomonnaies.

"Je pense que cela attirera l'attention de la trésorerie et de la banque d'Angleterre sur comment nous mettons en place un système de réglementation," a t-elle déclaré. "Je pense que nous avons probablement été trop lents, mais l'occasion n'est pas encore perdue, et nous devrions tous travailler dessus maintenant."

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier les paramétrages de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’optimiser votre visite et de réaliser des statistiques d’audience. En savoir plus.