Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Un médecin identifie un lien entre la santé mentale et les réseaux sociaux

Un médecin identifie un lien entre la santé mentale et les réseaux sociaux

Un médecin assure avoir découvert un lien entre la mauvaise santé mentale chez les jeunes et leur utilisation des réseaux sociaux.

Le docteur Rangan Chatterjee s'est rappelé d'un cas particulier où un patient de 16 ans s'était automutilé, et l'expert médical avait découvert une connexion entre l'utilisation des réseaux sociaux du jeune garçon et son niveau de bien-être.

"Ma première pensée fut de lui prescrire des anti-dépresseurs mais j'ai discuté avec lui et il semblait que son utilisation des réseaux sociaux avait un impact négatif sur sa santé," a t-il partagé.

Comme solution potentielle, le Dr Chatterjee a suggéré que le garçon devrait réduire son utilisation des réseaux sociaux à seulement une heure par jour. Il a ensuite recommandé peu à peu au garçon d'augmenter son utilisation à deux heures le soir et deux heures le matin.

"Il a constaté une amélioration significative de son bien-être et, après six mois, j'ai reçu une lettre de sa mère disant qu'il était plus heureux à l'école et intégré dans la communauté locale," a t-il expliqué à la BBC.

D'autres cas similaires ont poussé les experts médicaux du monde entier à questionner l'impact des réseaux sociaux sur les plus jeunes.

Dr Chatterjee n'a quant à lui aucun doute que cela est devenu un gros problème qui a besoin d'être réglé.

"Les réseaux sociaux ont un impact négatif sur la santé mentale. Je pense que c'est un gros problème et que nous avons besoin de quelques règles. Comment éduquer notre société à utiliser la technologie afin qu'elle nous aide plutôt qu'elle nous blesse ?"

Contenu sponsorisé