Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Microsoft va supprimer un logiciel erroné

Windows Defender de Microsoft va connaître une mise à jour importante le mois prochain pour lutter contre les logiciels "coercitifs" et "erronés".

L'antivirus intégré du géant de l'informatique utilisé sur Windows 10 va retirer des programmes forçant les utilisateurs "à payer pour des services supplémentaires ou à réaliser des actions superflues".

"Il y a eu une augmentation des versions gratuites des programmes qui prétendent balayer les ordinateurs pour diverses erreurs, et ensuite qui utilisent des messages inquiétants et coercitifs pour effrayer les clients afin qu'ils achètent une version premium du même programme," a expliqué Barak Shein, qui fait partie de l'équipe de Microsoft Windows Defender. "La version payante de ces programmes répare soi-disant les problèmes découverts par la version gratuites."

Communément appelé un scareware, le logiciel malveillant va prétendument optimiser vos archives ou promettre d'accélérer votre machine.

Cependant, Microsoft voit ces applications comme "problématiques" pour les utilisateurs réguliers de Windows et son antivirus va donc les classer comme "logiciels non désirés" pour qu'elles soient supprimées.

Cela débutera le 1er mars, tandis que les développeurs peuvent tester leurs propres applications sur le portail Windows Defender de la compagnie.

Contenu sponsorisé