Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Google a licencié une deuxième chercheuse en éthique

Google a licencié une deuxième chercheuse en éthique, la compagnie américaine expliquant qu’elle avait enfreint le code de conduite interne.

Le géant américain affirme que Margaret Mitchell, qui a créé l’équipe de recherche en éthique et intelligence artificielle au sein de la compagnie, a transféré des dossiers en dehors de Google.

Depuis le renvoi de Timnit Gebru en décembre dernier, l’équipe en question a été placée sous surveillance renforcée.

Les deux femmes militaient pour plus de diversité au sein des effectifs et elles avaient également fait part de leur inquiétude concernant une censure au sein de la compagnie.

Un porte-parole de Google a déclaré au site Axios : « Après avoir passé en revue le comportement de cette directrice, nous avons confirmé qu'il y a eu de multiples infractions à notre code de conduite, ainsi que de nos règlements sur la sécurité, y compris l'exfiltration de documents confidentiels sensibles et de données privées sur d'autres employés ».

Contenu sponsorisé