Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Bruno Le Maire : ‘Prendre Amazon comme bouc émissaire n'est pas la solution’

Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, a déclaré qu’il ne fallait pas prendre « Amazon comme bouc émissaire » avant d’ajouter que les petites et moyennes entreprises devaient adopter l’e-commerce.

Lors d’une interview pour le Journal du Dimanche, le ministre a expliqué qu’Amazon ne représentait que « 20% du commerce en ligne en France » et que les 60% restants proviennent d’entreprises nationales.

Il a déclaré : « Taxer l'e-commerce, c'est pénaliser les acteurs français et leurs emplois : Cdiscount, la Fnac-Darty, Leclerc… La bonne solution, c'est d'encourager la numérisation ».

La compagnie de Jeff Bezos a reçu de nombreuses critiques en France mais la firme a révélé que 11 000 PME et TPE vendent leurs produits sur leur site. Ces entreprises sont basées principalement en Île-de-France (3 000), en Auvergne-Rhône-Alpes (1 000) et en Occitanie (1 000).

Le Maire a également expliqué que la crise sanitaire n’aidait pas les petits commerces et qu’il fallait qu’ils envisagent de passer à l’e-commerce sur le long terme.

Il a partagé à ce sujet : « Une TPE sur trois est aujourd'hui numérisée, contre deux sur trois en Allemagne. La bonne solution, c'est d'encourager la numérisation de nos commerces. Et nous le faisons ».

Contenu sponsorisé