Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Tiktok est contre l'ingérence du gouvernement

Tiktok a tenu à souligner que le gouvernement chinois n'interfère pas avec son contenu.

L'application chinoise, de plus en plus populaire, a insisté sur le fait qu'elle "ne supprimera pas son contenu" en fonction de la sensibilité des Chinois, après que les législateurs américains aient récemment soulevé des préoccupations à ce sujet.

Dans une déclaration, la société a expliqué: "Soyons très clairs : Tiktok ne supprimera pas le contenu basé sur les sensibilités liées à la Chine. Le gouvernement chinois ne nous a jamais demandé de supprimer du contenu et nous ne le ferions pas même si on nous le demandait.

"Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement étranger, y compris le gouvernement chinois; Tiktok n'opère pas en Chine, et nous n'avons aucune intention de le faire à l'avenir".

L'application compte déjà environ 500 millions d'utilisateurs réguliers, et aurait déjà été téléchargée plus d'un milliard de fois.

Mais l'entreprise a souligné le fait qu'elle exploite une version séparée de l'application en fonction de l'emplacement de l'utilisateur.

Toutes les données des utilisateurs américains, par exemple, sont stockées aux États-Unis, selon la société, qui a expliqué que les données des utilisateurs américains sont également sauvegardées à Singapour.

Tiktok a déclaré: "Nos centres de données sont tous situés en dehors de la Chine, et aucune de nos données n'est soumise à la législation chinoise".

Contenu sponsorisé