Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Mark Zuckerberg promet de faire en sorte que Facebook serve désormais les intérêts de l'utilisateur

Mark Zuckerberg a promis qu'il s'assurera désormais que Facebook serve les intérêts de ses utilisateurs.

Le co-fondateur du géant des réseaux sociaux a pour objectif d'organiser des débats publics sur la technologie en 2019.

Durant sa visite à l'école de droit d'Harvard le mardi 20 février 2019, Mark Zuckerberg a parlé avec le professeur Jonathan Zittrain à propos des défis que présentent les fils d'actualités.

Il a expliqué: "Nous allons travailler chaque jour en nous disant, 'Hey, on construit un service sur lequel on classe les informations pour montrer aux gens des informations qui leur conviennent.'

"Nos suppositions se basent sur des données et en général les gens veulent qu'on leur montre le contenu le plus pertinent.

"Mais à un certain niveau vous pourriez demander, 'Qui décide que classer des fils d'actualités ou montrer des publicités pertinentes, ou toutes ces autres choses sur lesquelles nous travaillons, importent aux gens?'"

L'homme d'affaires avait récemment révélé qu'il voulait présenter des débats réguliers avec des experts de l'industrie et des gens de la communauté en ligne pour parler des avantages et des inconvénients de la technologie et comment elle allait impacter le monde dans les prochaines années.

"Chaque année, je cherche à apprendre quelque chose de nouveau," a t-il écrit sur sa page Facebook. "J'ai construit une intelligence artificielle pour ma maison, couru 365 miles (environ 587 kilomètres), visité chaque état des Etats-Unis, lu 25 livres et appris le mandarin. L'année dernière, j'ai consacré presque tout mon temps à m'occuper d'importants problèmes avant les élections - l'expression, la vie privée et le bien-être. Facebook a changé depuis deux ans grâce à une attention plus importante sur ces questions. Ces problèmes sont complexes et nous allons continuer à nous en occuper dans les années à venir."

"Il y a tant de questions sur le monde dans lequel nous voulons vivre et la place de la technologie dans celui-ci. Mon défi pour 2019 est d'organiser plusieurs débats publics sur le futur de la technologie dans la société - les opportunités, les défis, les espoirs et les angoisses.(sic)"

Contenu sponsorisé