Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Une conductrice reçoit une amende pour avoir regardé son Apple Watch à un feu

Une conductrice a été pénalisée pour avoir regardé son Apple Watch pendant qu'elle attendait à un feu rouge.

Victoria Ambrose, une étudiante canadienne, a reçu une amende de 400 dollars canadiens (soit environ 260 euros), conformément à la loi sur la distraction au volant d'Ontario, a rapporté le National Post.

Mme Ambrose a déclaré au tribunal qu'elle avait simplement regardé sa montre intelligente pour voir quelle heure il était. Mais sa réclamation a été rejetée par le juge après qu'un policier de l'Université de Guelph a assuré que, lorsque le feu est passé au vert, sa voiture est restée à l'arrêt.

Victoria Ambrose a également plaidé pour que les montres connectées soient retirées de la loi sur la distraction au volant, qui couvre les appareils portables, et pas ceux qui sont "fixés en sécurité".

"Regarder une montre se fait normalement en un instant, même si on doit la toucher pour l'activer," a déclaré le juge de paix Lloyd Phillipps. "Même si l'Apple Watch est plus petite qu'un téléphone, de toute évidence, c'est un appareil de communication capable de recevoir et de transmettre des données électroniques. Bien qu'attachée au poignet de la prévenue, cela n'en reste pas moins une source de distraction."

"La clé pour statuer sur cette affaire est la distraction. Les preuves montrent clairement que Mme Ambrose a été distraite lorsque l'agent l'observait."

Victoria Ambrose n'est pas la première personne a recevoir une amende pour avoir utilisé une montre connectée au volant.

En 2015, un homme québécois a écopé d'une amende de 80 euros et a reçu quatre points d'inaptitude sur son permis pour avoir utilisé sa montre intelligente en conduisant.

Le département des Transports britannique avait précédemment averti que toutes les lois de conduite qui mentionnaient les appareils mobiles s'appliquaient aussi pour les montres intelligentes.