Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Facebook supprime un groupe proposant des logements contre du sexe

Facebook est passé à l'action contre un groupe de propriétaires qui proposait des logements gratuits contre du sexe.

Le réseau social a décidé de supprimer ce groupe, suite à une enquête de BuzzFeed qui a découvert que des hommes offraient un hébergement en échange de faveurs sexuelles.

"Cette position inclurait idéalement du sexe et beaucoup d'affection," peut-on par exemple lire sur un post.

Un autre dit : "Vous nettoierez et fournirez des services sexuels en échange d'un logement gratuit."

De plus, l'enquête a découvert des exemples de personnes cherchant un hébergement prêtent à faire tout ce qui était nécessaire en échange d'un endroit où vivre.

"Prêt à aller n'importe où on a besoin de moi. Nulle part où aller," peut-on lire.

Cette enquête arrive peu de temps après que Facebook ait commencé à demander l'autorisation aux utilisateurs européens et canadiens d'utiliser la reconnaissance faciale.

Si le réseau social avait commencé à utiliser cette technologie en dehors du Canada il y a sept ans, cela a été arrêté pour les citoyens de l'Union Européenne en 2012 après des protestations de militants pour la défense de la vie privée.

Contenu sponsorisé