Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Apple va lutter contre l'addiction aux smartphones

Apple a prévu de faire des outils de contrôle parental plus solides alors qu'il a été demandé au géant de la technologie de lutter contre l'addiction des enfants aux smartphones.

Deux actionnaires, qui contrôlent à eux deux 2 milliards de dollars d'actions Apple, ont appelé la compagnie lundi dernier, se plaignant qu'elle ne faisait pas assez pour prévenir contre les effets négatifs des smartphones et l'a incité à "jouer un rôle déterminant", selon le New York Times.

"Apple a toujours fait attention aux enfants et nous travaillons dur pour créer des produits puissants qui inspirent, divertissent et éduquent les enfants tout en aidant les parents à les protéger en ligne," a répondu Apple.

"Nous avons de nouvelles fonctions et des améliorations prévues dans le futur, pour ajouter des fonctionnalités et rendre ces outils encore plus solides. Nous pensons fortement à la façon dont sont utilisés nos produits et l'impact qu'ils ont sur leurs utilisateurs et les gens autour d'eux."

"Nous prenons cette responsabilité très sérieusement et nous sommes dévoués à répondre et même à dépasser les attentes de nos clients, spécialement lorsque cela concerne la protection des enfants."

Apple avait introduit le contrôle parental sur ses produits en 2008. Ils ont depuis ajouté des restrictions de contenus et d'applications, des paramètres de confidentialité et des demandes de mot de passe.

Le géant de la technologie n'est pas la seule compagnie critiquée après qu'un petit groupe de cadres de technologie pionnière renommée, dont l'ancien président de Facebook Sean Parker, ait appelé plusieurs réseaux sociaux à faire plus pour empêcher les enfants d'avoir accès à des sites et services dangereux.

"Je peux contrôler ma décision, qui est de ne pas utiliser cette m***e. Je peux contrôler la décision de mes enfants, qui ne sont pas autoriser à toucher cette m***e," a déclaré Chamath Palihapitiya, ancien vice-président en charge de la croissance à Facebook.

Contenu sponsorisé