Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Facebook devant le Sénat américain pour évoquer la santé mentale des enfants

Facebook a été convoqué devant le Sénat américain afin d’évoquer le sujet de son impact sur la santé mentale des enfants.

Antigone Davis, qui est la patronne de la section sécurité au sein du réseau social, a été questionnée concernant les outils mis en place afin d’assurer la sécurité des enfants sur Facebook et Instagram.

Cette entrevue a lieu quelques jours après qu’une enquête interne menée par Instagram a fuité dans la presse, par le biais du Wall Street Journal, dans laquelle on apprend que la plateforme est une source d’anxiété pour les jeunes et ce que celle-ci peut se transformer en dépression.

Adam Mosseri, le patron d’Instagram, a précédemment affirmé que les effets de la plateforme sur la santé mentale des jeunes étaient « plutôt faibles ».

Davis a déclaré devant le Sénat : « Nous effectuons des recherches afin d’améliorer notre plateforme, dans l’optique de minimiser ce qui est mauvais et maximiser ce qui est bien. Nous voulons que nos plateformes soient un lieu d’interactions sensées ».

Contenu sponsorisé