Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Le Brexit affecte le tourisme

Près d'un tiers des voyageurs devraient refuser de passer leurs vacances au sein des pays de l'Union européenne après le Brexit.

Une étude de Tyre-shopper.co.uk a révélé que 30,2% des touristes seront moins enclin à se rendre dans les pays situés dans l'Union Européenne lorsque le Royaume-Uni aura quitté le marché unique, tandis que 8,5% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles cesseraient complètement de passer leurs vacances dans les pays de l'Union Européenne.

De plus, 10,2% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles passeraient moins de vacances dans les pays de l'Union Européenne, tandis que 6,5% des voyageurs britanniques chercheraient à voyager plus souvent au Royaume-Uni, dont 5,2% en dehors de l'UE et du Royaume-Uni.

Jack Underwood de Tyre Shopper a déclaré: "Beaucoup de vacanciers [de nationalité britannique] louent des voitures à l'étranger, mais l'incertitude quant aux changements affectant les normes de conduite [en vigueur] au sein l'Union Européenne après le Brexit a poussé plus de britanniques à préférer passer leurs vacances au Royaume-Uni. Notre guide pour les voyages routiers Britanniques encourage les gens à voir le Royaume-Uni comme une belle et passionnante destination touristique, qui exclut les files d'attente à la douane et les mauvais taux de change, et qui permet de se concentrer sur la découverte de nouveaux endroits en voiture. Nous avons également inclus un guide de tout ce que nous savons sur la conduite en Europe après le Brexit - si jamais vous décidez de continuer votre voyage en Europe comme prévu, vous pouvez voyager armé de connaissances sur les avantages et les inconvénients''.

Contenu sponsorisé