Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Le congé sabbatique en Antarctique d'Airbnb

Airbnb cherche des volontaires pour rejoindre leur équipe en Antarctique.

Le marché en ligne - qui organise ou offre un hébergement, à savoir des séjours à domicile, pour ses clients - est à la recherche de cinq volontaires pour les rejoindre en Antarctique.

L'entreprise a écrit sur son site: "Soyez l'un des cinq volontaires à se joindre à la scientifique de l'environnement Kirstie Jones-Williams pour une expédition scientifique unique en son genre à la recherche de microplastiques sur le continent le plus isolé de la Terre, l'Antarctique.

Elle a déclaré: ''En tant que citoyen scientifique, vous aurez l'occasion de contribuer à de véritables recherches scientifiques sur l'impact des humains sur l'environnement. Durant un mois, vous travaillerez en équipe à la collecte et à l'analyse d'échantillons de carottes de neige afin de déterminer si les microplastiques sont présents à l'intérieur du continent. Ces résultats pourraient contribuer à modifier la politique publique sur la façon dont nous utilisons le plastique et à découvrir si la façon dont nous nous en débarrassons est adéquate. Si c'est un succès, cette expédition pourrait mener à plus d'études sur la façon de mieux protéger cet écosystème unique et notre planète dans son ensemble".

La spécialiste de l'environnement Jones-Williams a décrit les qualités que les candidats retenus devront avoir.

Elle a déclaré: ''La science que nous pratiquons en elle-même ne suffit pas. En fait, l'une des plus grandes menaces pour notre type d'environnement naturel n'est pas nécessairement le manque d'information que nous avons ... mais c'est plutôt le désenchantement qui peut se produire chez les décideurs, l'apathie et l'écofatigue. Nous aimerions trouver un groupe de personnes susceptibles de transmettre les messages que nous recevrons à leurs pays respectifs... C'est difficile de travailler dans des environnements froids... donc, nous recherchons des gens capables de bien travailler sous pression, y compris quand ils sont fatigués, ce qui est très important. Nous voulons également des personnes qui posent des questions et qui ont vraiment envie de vivre cette expérience pleinement, des personnes qui respectent le processus scientifique''.

Contenu sponsorisé