Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Instagram pourrait cacher le nombre d'abonnés et de likes!

Instagram serait en train de développer une nouvelle fonction qui pourrait dissimuler le nombre d'abonnés et de likes.

La fameuse plateforme de partage est devenu l'espace clé des influenceurs puisqu'ils peuvent y trouver des partenariats grâce à leur nombre d'abonnés et de likes, mais une nouvelle mise à jour pourrait changer la donne: en effet, Instagram pourrait bien cacher le nombre d'abonnés et de likes.

Selon la chercheuse Jane Manchun Wong, Instagram compte instaurer une nouvelle mise à jour qui se débarrassera du nombre de likes et du nombre d'abonnés afin de souligner l'importance de 'ce qui est partagé', une perspective qui est pour le moment détrônée par le 'nombre de likes' et d'abonnés.

Jane a partagé une capture d'écran de cette mise à jour qui est encore à l'état de prototype sur Twitter, déclarant: "Nous voulons que vos abonnés se concentrent sur ce que vous partagez plutôt que sur le nombre de likes que votre publication obtient. Durant ce test, uniquement la personne qui partage une publication peut voir le nombre de likes que celle-ci obtient."

À la suite du tweet de Jane, un porte-parole d'Instagram a précisé qu'ils n'étaient pas en train de "tester" l'option pour le moment, confirmant toutefois que la compagnie recherche un moyen de "réduire la pression" qui pèse sur les épaules de certains utilisateurs, notamment les jeunes.

Le porte-parole a confié à TechCrunch: "Nous ne testons pas cette option pour le moment, mais trouver un moyen de réduire la pression sur Instagram est quelque chose à quoi nous pensons constamment."

Le but pour Instagram serait de trouver un moyen de gérer la 'culture de validation' engendrée par les réseaux sociaux, laquelle mène certains utilisateurs à souhaiter recevoir un certain nombre de likes afin de se sentir importants et validés -- une culture qui nuit en effet à la santé mentale d'un grand nombre d'entre eux, notamment les plus jeunes.

Contenu sponsorisé