Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Les assistants vocaux pourraient écouter vos discussions

Les futures versions des assistants vocaux comme Amazon Echo et Google Home pourraient écouter vos discussions et les utiliser pour faire du marketing ciblé pour vous.

Des dépôts de brevet d'Amazon et Google ont révélé comment les géants de la technologie prévoyaient d'utiliser les informations pour aider à construire un profil sur une personne.

Le brevet rempli par Google spécifie que ses futurs appareils pourraient enregistrer des choses comme les habitudes d'hygiène, les horaires de repas et les activités générales. Le brevet d'Amazon, quant à lui, assure que ses appareils pourraient guetter des phrases comme 'J'adore skier' et ensuite vous envoyer de la publicité ciblée.

"Nous prenons au sérieux la vie privée et avons construit de multiples barrières pour l'intimité dans les appareils Echo," a déclaré un porte-parole d'Amazon. "Nous n'utilisons pas les enregistrements vocaux de nos clients pour la publicité ciblée. Comme beaucoup d'entreprises, nous avons rempli un nombre de dépôts de brevet prospectifs qui explorent les pleines possibilités de la nouvelle technologie. Les brevets mettent plusieurs années avant d'être reçus et ne reflètent pas nécessairement les développement actuels des produits et services."

Ces brevets ont été découverts pas Consumer Watchdog, qui a averti des problèmes que cela pourrait causer.

"Les cadres de Google et d'Amazon veulent vous faire croire que Google Home et Amazon Echo sont là pour vous aider au son de votre voix," a expliqué John Simpson, directeur de projet de la technologie et de la vie privée à Consumer Watchdog. "En réalité, ils vous espionnent chez vous et collectent le plus d'informations possible sur vos activités."

"Il se pourrait que vous les trouviez utiles parfois, mais pensez à ce que vous révélez sur vous et votre famille, et comment ces informations pourraient être utilisées dans le futur. Au lieu de vous faire payer pour ces appareils de surveillances, Google et Amazon devraient vous donner de l'argent pour en mettre un dans votre maison."

Contenu sponsorisé