Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Coronavirus : WhatsApp va imposer des limites concernant le partage de messages

WhatsApp va mettre en place un système afin de limiter le partage de messages, l'objectif final étant d'endiguer la propagation des fake news sur la plateforme.

Si un utilisateur reçoit un message qui a déjà été partagé à cinq reprises, la personne destinatrice de ce message ne pourra le partager qu'une seule fois par groupe de discussion.

Ce changement n'est pas drastique puisque le message peut toujours être diffusé mais en optant pour cette stratégie, la firme espère faire baisser le nombre de partages de fausses informations, notamment celle qui lie le coronavirus à la 5G.

Dans un post partagé mardi (07.04.20), un porte-parole de la firme a expliqué : « Grâce à l'aide des utilisateurs, nous avons pu constater que de plus en plus de messages étaient partagés, et que cela nuisait à la plateforme car beaucoup d'informations partagées sont erronées ».

Il a ajouté : « Nous pensons qu'il est important de s'attaquer à ce problème en ralentissant la progression de la désinformation afin de garder l'application propre ».

Contrairement à Facebook ou Twitter, la firme ne peut pas avoir accès au contenu des messages de part son cryptage. Les deux autres firmes sont donc plus efficaces quant au retrait des messages jugés comme étant des fake news.

WhatsApp avait mis en place, dans un premier temps, un système permettant aux utilisateurs de vérifier la véracité des informations qu'ils recevaient.

Contenu sponsorisé