Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

La police clôt la wi-fi du métro de Londres pour lutter contre les manifestations

Ce mercredi 17 avril 2019, les autorités ont interrompu tout accès à la wifi du métro de Londres.

Cette décision - qui a provoqué des plaintes de la part de nombreux passagers qui ne pouvaient plus accéder à internet - survient après le troisième jour de manifestations du groupe Extinction Rebellion dont le but est de sensibiliser le public et le gouvernement aux dangers imminents que posent le réchauffement climatique.

Un porte-parole de la 'British Transport Police' a confié à The Verge: "Pour la sécurité du public et afin d'empêcher une perturbation trop forte du métro de Londres, la police des transports a décidé de limiter l'accès à la Wi-Fi dans les stations de métro.

"Cette décision a été prise en réaction aux manifestants d'Extinction Rebellion qui comptent déranger les services du Métro ce mercredi 17 avril."

Bien que l'accès internet n'est plus disponible dans les tunnels du métro, Virgin Media permet encore aux voyageurs de l'utiliser dans le métro.

Plus de 300 personnes du groupe Extinction Rebellion ont été arrêtées à Londres cette semaine après avoir manifesté sur des routes principales, dans des stations et sur des ponts afin de demander au Royaume-Uni de cesser toute émission de carbone d'ici 2025.

Les autorités ont décidé d'interrompre la Wi-Fi dans l'espoir d'empêcher les manifestants de s'organiser et de coordonner leurs manifestations.

Un porte-parole de Virgin Media a ajouté: "Aujourd'hui, la British Transport Police a demandé à ce que le réseau wi-fi public du métro londonien soit interrompu temporairement. La connectivité sera rétablie aussi vite que possible."

Contenu sponsorisé