Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Google célèbre les 30 ans du World Wide Web

Google célèbre les 30 ans du World Wide Web.

Ce mardi 11 mars 2019, le Doodle du fameux moteur de recherche célébrait trois décennies depuis que Sir Tim Berners-Lee a proposé la création d'un espace d'information en 1989. Le Doodle était composé d'un vieil ordinateur avec un globe remplaçant la lettre 'o' du mot 'google'.

L'année dernière, Tim Berners-Lee, 63, avait rédigé une lettre à l'intention du Parlement Européen pour faire objection à l'Article 13.

L'inventeur et près de 70 autres grands noms de la technologie avaient signé cette lettre adressée au Président du Parlement, le prévenant que l'Article 13 pourrait détruire internet.

Les règles que contient l'article 13 de la directive sur le droit d'auteur interdisent tout partage de contenu protégé.

L'Union Européenne a l'intention d'appliquer cette loi au matériel protégé, mais aussi à l'extrémisme et au discours haineux, soulevant des inquiétudes quant à la liberté d'expression en ligne.

Parmi les autres personnes qui ont signé cette lettre figurent le co-fondateur de Wikipedia, Jimmy Wales, et le fondateur de 'Internet Archive', Brewster Kahle.

La lettre disait: "En demandant aux plateformes Internet de filtrer le contenu automatiquement, l'Article 13

adopte une approche sans précédent vers la transformation d'Internet, d'une plateforme ouverte pour le partage et l'innovation, vers un outil de surveillance automatique et de contrôle de ses utilisateurs.

"L'Europe a bien été servie par la responsabilité équilibrée établie sous la directive Ecommerce, sous laquelle ceux qui partagent du contenu sur Internet sont responsables de sa légalité, tandis que les plateformes sont responsables des mesures qui doivent être prises une fois que l'illégalité a été découverte.

"En inversant cette responsabilité et en rendant les plateformes responsables de s'assurer que le contenu soit légal en premier lieu, les modèles commerciaux et les investissements de ces plateformes, petits et grands, seront affectés. Le dommage que ceci risque de causer à l'internet libre et ouvert tel que nous le connaissons est difficile à prédire, mais selon nous il pourrait être important."

Ils ont prévenu: "Le coût de l'installation des technologies de filtrage nécessaire à cette procédure sera très élevé et fastidieux, et ces technologies n'ont pas encore été développées au point où l'on peut vraiment compter sur elles.

En effet, si l'Article 13 avait été mis en place quand les protocoles de soins d'Internet et les applications étaient en train d'être développés, Internet serait probablement très différent de celui que nous connaissons."

Il avait récemment été dit que l'Article 13 représenterait la fin des memes.

Les blagues en ligne tels que

Contenu sponsorisé