Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Les ordinateurs HP coincés dans l'espace

Deux ordinateurs HP se sont retrouvés coincés dans l'espace.

Les serveurs - qui, ensemble, constituent le Spaceborn Computer - ont été envoyés dans la Station spatiale internationale en août 2017 pour tester leur longévité dans l'espace avec un traitement minimal de la part de spécialistes. Cependant, ils ne sont toujours pas revenus sur Terre trois mois après que leur retour aurait dû avoir lieu.

Selon la BBC, ces ordinateurs ont été dans l'espace pendant 530 jours et marchent encore très bien.

Le retour sur Terre des appareils avait été reporté après l'échec d'une fusée russe en octobre 2018, et l'architecte senior de HP, Adrian Kasbergen, a déclaré qu'ils rentreront peut-être en juin de cette année s'ils peuvent trouver de la place pour eux sur une fusée qui revient sur Terre.

HP collabore avec la NASA et la compagnie Space X d'Elon Musk afin de se "préparer au niveau informatique" pour le premier vol vers Mars, qui devrait se produire aux alentours de 2030.

En ce moment, les machines à bord de la Station spatiale internationale sont en train d'envoyer des données vers la Terre mais ces données peuvent parfois prendre 30 minutes pour arriver à destination dans chaque sens.

Les trois ordinateurs originaux qui sont à bord de la Station spatiale internationale avaient coûté 8 milliards de dollars chacun et avaient été construits au bout de 10 ans, et le Spaceborn Computer était censé remplacer la technologie spatiale coûteuse.

Cependant, des scientifiques ont découvert que les serveurs avaient besoin de modifications après avoir réalisé que le système de refroidissement ne fonctionnait pas dans l'espace.

Il y a aussi eu des problèmes inattendus avec leur alimentation électrique ainsi qu'avec le disque à circuits intégrés qui soutient le disque dur principal, mais les appareils doivent revenir sur Terre avant que leurs défauts puissent être corrigés.

Contenu sponsorisé