Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

LA NHS utilise Amazon Alexa pour aider les patients à risque

La NHS a l'intention d'utiliser Amazon Alex pour trouver des patients à risque.

Le système de santé publique britannique a demandé un rapport de recherche pour trouver une façon dont les assistants vocaux intelligents comme Alexa pourraient aider à améliorer le niveau de soins que le système de santé peut offrir, et il a été découvert que les assistants personnels intelligents peuvent aider à identifier les patients qui risquent de se suicider ou de s'auto-mutiler.

Écrit par Docteur Eric Topol, le rapport explore aussi les futurs utilisations possibles de systèmes technologiques tels que la thérapie par réalité virtuelle et les scanners intelligents, et il déclare que certains hôpitaux de Londres se préparent à utiliser des services d'intelligence artificielle pour leurs patients.

Le rapport suggère que les utilisateurs qui souffrent de maladies mentales telles que la dépression peuvent ainsi parler de leurs problèmes à leur assistant intelligent, et l'information est ensuite envoyée à la NHS pour qu'ils puissent réagir en conséquence.

Cependant, bien que beaucoup de gens possèdent déjà ce genre d'appareils chez eux - ce qui signifie que la NHS n'a pas besoin de payer pour leur installation - l'idée d'une personne en détresse s'adressant à un robot plutôt qu'à une vraie personne soulève encore des inquiétudes.

Une priorité des fabricants est de réussir à donner le bon angle émotionnel à l'assistant en question, et s'ils y parviennent, l'idée d'une connection émotionnelle authentique avec une machine jusqu'à ce qu'un vrai professionnel puisse intervenir pourrait bien faire office de juste milieu.

Contenu sponsorisé