Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Facebook évasif sur le problème de la désinformation

Facebook a refusé de commenter le problème de la propagation de la désinformation sur sa plateforme.

La compagnie a avoué ne pas avoir fait assez pour empêcher cela en 2016 et lutte maintenant contre la manipulation et la désinformation du public.

"Nous savons qu'ils vont continuer. C'est inévitable," a déclaré Nathaniel Gleicher, chef de la cybersécurité à Facebook. "Nous devons toujours être prudents pour ne pas compromettre l'enquête."

De plus, la compagnie a confirmé sa position de ne pas supprimer de fausses informations sur son site, même si cela concerne des théories du complot qui pourraient être offensantes. Cependant, Facebook a récemment annoncé prévoir de rétrograder ces contenus.

"Nous avons créé Facebook pour être un endroit où différentes personnes peuvent s'exprimer," a expliqué John Hegeman.

Facebook va résister aux demandes pour supprimer les fausses informations qui n'enfreignent pas ses règles internes, mais le géant de la technologie pourrait rétrograder les contenus identifiés comme faux.

"Nous permettons aux gens de les publier comme une forme d'expressions, mais nous n'allons pas les montrer en haut du fil d'actualités," a annoncé une porte-parole.