Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Le directeur des communications de Netflix viré suite à des propos racistes

Netflix a viré son directeur des communications pour avoir utilisé un mot raciste "qui commence par N" au moins deux fois pendant des réunions.

Le directeur général du site de streaming en ligne, Reed Hastings, s'est excusé auprès de son personnel pour ne pas avoir renvoyé Jonathan Friedland plus tôt suite à ses propos racistes.

Dans un communiqué destiné à ses employés, Mr Hastings a déclaré : "J'ai pris la décision de me séparer de Jonathan Friedland. Jonathan a grandement contribué dans de nombreux domaines, mais son utilisation descriptive du mot qui commence par N à au moins deux reprises montre une conscience et une sensibilité de la question raciale inacceptable, qui n'est pas conforme aux valeurs de notre compagnie."

Mr Friedland, qui a rejoint Netflix en 2011 et qui est devenu le porte-parole principal l'année suivante, a d'abord utilisé le mot vulgaire lors d'une réunion avec l'équipe des relations publiques, puis quelques jours plus tard dans une réunion avec les employés noirs.

Dans une interview au Hollywood Reporter, Jonathan Friedland a décrit ses actions comme un "écart de conduite", et assure qu'il n'a pas été à la hauteur de son statut.

"Les directeurs doivent être irréprochables et donner l'exemple, et malheureusement, je n'ai pas été à la hauteur de mon statut lorsque j'ai manqué de sensibilité en disant à mon équipe des mots blessant," a t-il expliqué. "Je me sens mal pour la détresse que cet écart de conduite a causée chez les employés d'une entreprise que j'aime et où je veux que tout le monde se sente inclus et apprécié."

Contenu sponsorisé