Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

L'Iran perturbe le service de messagerie Telegram

L'Iran a perturbé le service de messagerie Telegram.

Cette application a été critiquée par les régulateurs iraniens, qui ont confirmé que l'échange d'images et de vidéos via Telegram n'était plus autorisé.

Les officiels iraniens ont également confirmé que cela affectera la qualité du service dans le pays.

En Iran, Telegram a environ 50 millions d'utilisateurs, et est en partie populaire dans le pays car elle peut brouiller les messages. Cela signifie qu'il est plus difficile pour les services de sécurité en Iran de lire les contenus.

Plus tôt cette année, des empreintes prises d'une photo envoyée sur WhatsApp ont mené à l'arrestation et à la condamnation d'un membre d'un réseau de drogue.

La police au Pays de Galles a trouvé la photo sur l'application de messagerie dans le portable d'une autre personne, montrant un homme qui tenait de l'ecstasy dans sa main les paumes vers le haut.

Même si les doigts apparaissant sur la photo ne correspondaient pas avec des empreintes enregistrées, cela a mené à la découverte d'une autre information qui a lié la photo à un des dealers.

Après son arrestation, le suspect a vu ses empreintes correspondre avec celles de l'image, ce qui lui a valu onze condamnations.

Contenu sponsorisé