Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Facebook poursuivi en justice

Facebook va faire face à un recours collectif suite à son utilisation de la reconnaissance faciale.

Le réseau social a été poursuivi en justice par un juge californien, qui prétend que le site a collecté des informations biométriques sans le consentement explicite des utilisateurs, selon BBC News.

Facebook utilise la "suggestion de tag" pour repérer les amis de l'utilisateur dans des photos mises en ligne en utilisant la reconnaissance faciale, et selon l'action en justice, cela transgresse une loi de l'Etat de l'Illinois.

Ce lundi, le juge de district James Donato a prononcé un jugement pour certifier un recours des utilisateurs de Facebook, ce qui est un obstacle juridique clé pour un recours collectif.

Selon la décision de justice, le recours des personnes en question concerne des utilisateurs de Facebook "en Illinois pour qui Facebook a créé et enregistré un modèle de leur visage après le 7 juin 2011".

Si le procès réussi, toute personne de ce groupe aura le droit à une compensation, dépendant de l'issue.

"Facebook semble penser que les dommages statutaires pourraient s'élever à des milliards de dollars," a écrit le juge Donato.

Facebook a lancé en 2011 sa suggestion de tag, qui utilise des photos dans lesquelles un utilisateur a déjà été tagué pour construire un profil du visage de cette personne, dans le but de suggérer de la taguer dans de futurs photos.

"Si vous n'avez jamais été tagué dans une photo sur Facebook et si vous avez supprimé tous les tags de vous sur Facebook, nous n'avons pas cette information sommaire pour vous," avait expliqué la compagnie.

Cette fonctionnalité n'est pas disponible dans plein de pays, dont le Royaume-Uni, et peut être désactivée dans les réglages pour les utilisateurs américains.

Contenu sponsorisé