Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Uber suspend ses tests de voiture autonome

Uber a annoncé suspendre ses tests de voiture autonome suite à un accident mortel.

La compagnie de service de transport a décidé de suspendre ses tests dans les villes en Amérique du Nord après qu'une femme de 49 ans soit morte en étant percutée par une voiture alors qu'elle traversait la rue.

Suite à cette tragique nouvelle, Carla Bailo, directrice générale du Center for Automotive Research a déclaré : "Nous devons être justes et analyser toutes les données. Mais je ne pense pas que nous prenons cela à la légère. De loin, la sécurité est notre première préoccupation."

L'incident s'est produit dans les rues de Tempe, en Arizona, où le maire local Mark Mitchell a révélé qu'il soutenait les efforts d'Uber pour développer des véhicules autonomes. Cependant, il pense également que la firme a raison de suspendre les tests pour le moment.

"La direction de notre ville et la police de Tempe vont rechercher toutes les réponses à ce qui s'est passé afin d'assurer la sécurité dans le futur," a t-il expliqué.

D'autre part, Consumer Watchdog, un groupe de lobbyistes qui a averti à plusieurs reprises du risque des voitures autonomes, a réagi sur cet accident mortel.

"Nous nous sommes battus des années pour empêcher ce genre de tragédie," a déclaré le groupe dans un communiqué sur Twitter. "Nous espérons que nos appels pour une vraie réglementation des voitures autonomes seront pris sérieusement à l'avenir par la Silicon Valley et l'administration Trump."

Uber est l'une des nombreuses compagnie reconnues dans le monde entier qui testait les voitures autonomes ces dernières années. La firme de transport, qui a commencé ses tests à Pittsburgh en 2016, a récemment testé la technologie de pointe dans les rues de San Francisco, Toronto et Phoenix, qui est proche de l'endroit où l'accident a eu lieu.

Contenu sponsorisé