Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Facebook est 'devenu une bête'

Facebook est devenu une "bête" selon une représentante des Nations Unies.

Le réseau social a été critiqué par une des équipe enquêtant sur les allégations de génocide au Myanmar, qui a déclaré que Facebook avait joué un "rôle déterminant" en attisant la haine contre les Rohingyas dans le pays d'Asie.

Marzuki Darusman, le président de la mission d'enquête internationale indépendante des Nations unies, a expliqué que les réseaux sociaux comme Facebook avaient "considérablement contribué à l'animosité" contre la minorité musulmane.

"Les discours haineux font certainement partie de cela," a t-il ajouté. "En ce qui concerne la situation au Myanmar, le réseau social est Facebook et Facebook est le réseau social."

Yanghee Lee, Rapporteur spécial sur la situations des droits de l'homme au Myanmar, a assuré que Facebook est maintenant utilisé à des fins différentes de celles prévues à l'origine.

"Nous savons que les bouddhistes ultra-nationalistes ont leur propre Facebook et incitent réellement à la violence et à la haine contre les Rohingyas ou d'autres minorités ethniques," a t-elle expliqué. "Je crains que Facebook se soit maintenant transformé en une bête, et pas en ce qui était prévu à l'origine."

Par ailleurs, une porte-parole de Facebook a insisté qu'il n'y avait "aucune place pour les discours haineux" sur leur site.

"Nous prenons cela très au sérieux et avons travaillé avec des experts du Myanmar pendant plusieurs années pour développer des ressources de sécurité et des campagnes de contre-discours," a t-elle expliqué à la BBC.

"Ce travail inclut une page de sécurité dédiée pour Myanmar, une version localement illustrée de nos normes communautaires et des séances de formation régulières pour la société civile et des groupes communautaires locaux dans le pays. Bien sûr, nous pouvons toujours faire plus et nous allons continuer à travailler avec des experts locaux pour aider à protéger notre communauté."

Contenu sponsorisé