Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

La gig economy bientôt remaniée au Royaume-Uni

Terme de plus en plus employé dans les pays anglophones, la gig economy fait référence à l'économie des petits boulots et du travail indépendant sans emploi fixe.

Le gouvernement britannique, qui veut améliorer les droits du travail pour les millions de personnes concernées dans le pays a promis une refonte de la gig economy.

Selon Greg Clark, secrétaire d'Etat aux Affaires, à l'Energie et à la Stratégie industrielle, le gouvernement prévoit de s'occuper très clairement des droits de ceux dont la vie active est actuellement précaire.

"Les gens ont des droits et nous allons les faire respecter," a t-il partagé sur la BBC.

Cette annonce est arrivée en réponse au Taylor Review de 2017 sur les pratiques de travail.

Clark soutient que la nouvelle approche du gouvernement va assurer que le Royaume-Uni devienne l'un des premiers endroits dans le monde qui reconnaît le changement du paysage de l'emploi.

"Nous voulons adopter de nouvelles méthodes de travail, et pour cela, nous allons être l'un des premiers pays à préparer nos lois du travail pour refléter les nouveaux défis."

L'expression "gig economy" a eu tendance à se concentrer sur plusieurs firmes technologiques ces derniers mois, avec notamment Uber et Deliveroo.

Le gouvernement a promis que plusieurs changements étaient en cours, dont le droit aux indemnités maladie, le droit de demander une fiche de paie et des contrats plus stables pour les travailleurs flexibles.

Contenu sponsorisé