Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

L’armée suisse abandonne WhatsApp pour une application de messagerie locale

L’armée suisse a interdit l’utilisation des applications WhatsApp, Telegram ou Signal et tout type d’application de messagerie étrangère.

Selon Associated Press, les membres de l’armée vont désormais utiliser Threema, une application créée en Suisse.

Une lettre envoyée aux dirigeants de l’armée suisse a montré du doigt les inquiétudes concernant les Etats-Unis et leur accès aux données.

En effet, les compagnies doivent se soumettre au Cloud Act, loi qui permet au pays d’avoir un accès aux données peu importe où sont situés les serveurs.

Threema ne tombe pas dans cette catégorie et ne devra pas donc pas respecter cette législation.

Contenu sponsorisé