Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

La haine en ligne est en hausse

Le contenu haineux que l'on trouve en ligne au Royaume-Uni est en hausse. Celui-ci a effectivement augmenté de 20% depuis que la pandémie a débuté. L'ONG Ditch the Label a commissionné cette étude qui a analysé 263 millions de conversations au Royaume-Uni et aux États-Unis entre 2019 et la première partie de l'année 2021.

Et parmi les résultats de cette analyse, on découvre entre autres que 50 millions de conversations sont haineuses ou racistes.

Ce genre de contenu a notamment bondi en corrélation avec la tenue de certains événements majeurs comme les manifestations Black Lives Matter, l’annonce par l’Organisation mondiale de la santé que le coronavirus est devenue une pandémie mondiale ou encore la mort de Sarah Everard en mars 2021.

Liam Hackett, le patron de l’ONG, a déclaré concernant ces résultats : "Nous savons déjà, grâce à des recherches, que les gens qui harcèlent ou trollent ont généralement des problèmes mentaux, ils peuvent aussi être traumatisés ou eux-mêmes être victimes d’abus en ligne. Ces gens là s’ennuient aussi beaucoup, donc cela leur fait passer le temps."

Contenu sponsorisé