Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Twitter interdit également les propos niant l’existence de la Shoah

Twitter va désormais interdire le partage de propos négationnistes sur sa plateforme. Cependant, contrairement à Facebook, cette nouvelle politique s’appliquera à tous les génocides et non pas exclusivement à l’Holocauste.

Alors que les réseaux sociaux s’activent actuellement pour faire disparaître les informations trompeuses concernant la pandémie de coronavirus, Twitter emboîte le pas de Facebook en retirant tous les propos niant ou minimisant la Shoah.

Un porte-parole de Twitter a déclaré au site Engadget : « Notre politique concernant les contenus haineux interdit de nombreux comportements, notamment les références à des événements violents visant des minorités, ou les tentatives de nier ou relativiser ces événements ».

Les publications niant le génocide des Juifs, des Tutsi au Rwanda ou encore des Arméniens seront censurées si celles-ci sont correctement repérées par les algorithmes du réseau social.

En France, la loi Gayssot interdit depuis 1990 toute contestation de l’Holocauste et s’applique donc à Facebook et Twitter depuis leur création.

Contenu sponsorisé