Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Les Britanniques sont les moins susceptibles de voyager seuls

Les Britanniques sont les personnes les moins susceptibles de voyager seuls.

Dans le cadre d'une étude menée par Opodo - une agence de voyages en ligne créée en 2001 par un consortium de compagnies aériennes européennes comprenant Air France, British Airways ou encore KLM - 10000 clients basés au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis ont été sondés, et il s'est avéré que seulement 9 des Britanniques sont désireux de voyager seuls, contre 24% pour les résidents des États-Unis.

Et sur les 9%, près d'un tiers (soit 32%) choisi de voyager en solo pour jouir de la liberté de mouvement absolue tandis que pour 31%, choisissent de voyager seuls, mais uniquement si leurs amis et leur famille ne peuvent pas se joindre à eux.

L'étude a indiqué qu'un peu plus du quart des Britanniques (soit 26%) voyagent en solo à titre expérimental tandis que 25% penent que c'est une bonne façon de rencontrer de nouvelles personnes.

À travers le monde, l'étude a révélé que l'une des principales raisons pour lesquelles les gens voyagent seuls est le désir d'aller à la quête de la culture de l'autre à 38%, tandis que pour les Britanniques, le voyage en solo le plus populaire consiste à aller à la plage ou à effectuer un voyage de détente (pour 32% d'entre eux).

Au total, 31% des personnes interrogées voyagent volontiers en solo pour faire du bénévolat, tandis que seulement 6% voyagent seuls pour s'accorder des vacances d'aventure ou de sport.

En ce qui concerne la division entre les sexes, les hommes ont plus tendance à voyager seuls que les femmes, car 14 % des hommes voyagent seuls, contre seulement 6 % des femmes.

Contenu sponsorisé