Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Apple Watch: votre sommeil pourra bientôt être analysé

Apple travaillerait sur l'ajout de la fonctionnalité de suivi du sommeil de l'Apple Watch.

Selon 9to5Mac.com, la nouvelle fonctionnalité s'appellerait "suivi du temps passé au lit" et porterait le nom de code 'Burrito'.

L'Apple Watch pourrait être capable d'analyser la qualité du sommeil, les mouvements, la fréquence cardiaque y compris les bruits tels que le ronflement.

Les informations seront stockées et gérées dans les applications 'santé' et 'sommeil' des montres Smart Watch.

Le seul inconvénient est que la montre devra être portée pendant la nuit et qu'elle nécessitera beaucoup de batterie.

Cependant, les utilisateurs seront avertis que leur montre devra être rechargée avant d'aller au lit.

On espère que plus d'informations seront révélées le 10 septembre, date à laquelle Apple devrait faire part des mises à jour de l'Apple Watch, et présenter leur nouveau système d'exploitation watchOS 6, qui permettra aux utilisateurs de supprimer des applications déjà installées.

Comme l'a récemment annoncé Tech Crunch, Apple autorisera les utilisateurs à supprimer bon nombre des fonctionnalités d'origine, notamment les fonctions Alarme, Minuterie, Télécommande, Télécommande pour appareil photo, Chronomètre, Radio, etc.

Il a également été révélé que les utilisateurs pourront se passer des applications de santé comme la respiration, l'ECG, le bruit et le suivi du cycle.

Pour l'heure, les utilisateurs d'Apple Watch peuvent facilement supprimer les applications qu'ils ont installées à partir de l'Apple Store, notamment en maintenant simplement l'icône de l'application enfoncée, puis en cliquant sur la croix en forme de X pour la supprimer.

Si les utilisateurs sont en mesure de supprimer de nombreuses applications installées sur leur iPhone, ils peuvent difficilement supprimer les applications Watch faute d'un équivalent iOS permettant la désinstallation.

Toutefois, la nouvelle mise à jour risque de changer la donne en permettant la suppression de ces applications , depuis l'Apple store, ainsi que leur réinstallation.

Contenu sponsorisé