Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Instagram compte interdire les image explicites d'automutilation

Instagram a confirmé que les images d'automutilation seraient désormais interdites.

Les gérants de la plateforme ont précisé que bien qu'ils comprennent combien il est important de pouvoir partager son expérience - et d'être soutenu - ils n'autoriseront plus certaines images sur le site.

Le patron de la plateforme Adam Mosseri a écrit cette semaine: "Jusqu'à aujourd'hui, nous nous concentrions surtout sur l'idée d'aider les utilisateurs qui ont recours à l'automutilation à partager leur vécu.

"Nous avons autorisé du contenu telles que des pensées suicidaires ou l'admission de telles pensées, car des experts nous ont dit que cela peut aider les gens à obtenir le soutien dont ils ont besoin. Mais nous devons maintenant considérer l'effet que ces images ont sur d'autres gens qui risquent de les voir."

Par ailleurs, tout contenu non-explicite lié à l'automutilation - y compris les images de cicatrices - n'apparaîtra plus dans les recherches, les hashtags ou la barre de recherche, et ne sera plus recommandé aux utilisateurs.

Cependant, le contenu en question ne sera pas supprimé complètement car Instagram ne veut pas "stigmatiser ou isoler les gens en détresse et publient de telles images pour appeler à l'aide".

Parmi ces changements, l'application essayera également d'offrir plus d'aide aux utilisateurs qui publient et cherchent du contenu lié à l'automutilation.

Adam Mosseri a ajouté: "On sait qu'on peut faire mieux pour soutenir les utilisateurs les plus vulnérables; c'est pourquoi on continuera à travailler avec des experts et l'industrie en générale pour trouver des façons de soutenir les gens lorsqu'ils en ont le plus besoin."

Contenu sponsorisé