Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Nintendo a refusé que Tesla incorpore Mario Kart dans ses véhicules

Elon Musk a révélé que Nintendo n'avait pas donné l'autorisation à Tesla d'inclure 'Mario Kart' dans ses véhicules.

Le PDG du constructeur de voitures électriques a avoué avoir discuté avec le développeur de jeux-vidéo japonais pour incorporer le célèbre jeu de course dans les véhicules Tesla afin que les conducteurs puissent y jouer lorsqu'ils attendent que leur voiture se recharge.

Cependant, Nintendo n'a pas aimé cette idée, probablement à cause des problèmes de sécurité.

Une personne a demandé à Elon Musk sur Twitter : "Et si on pouvait jouer à Mario Kart contre une personne aléatoire qui recharge aussi sa voiture au même moment ?"

L'homme d'affaires milliardaire a répondu : "On a essayé. Nintendo ne nous a pas donné l'autorisation."

Par ailleurs, Tesla a récemment nommé Robyn Denholm comme nouvelle présidente du conseil.

La chef d'entreprise australienne, qui a été membre du conseil d'administration pendant presque cinq ans, va remplacer Elon Musk à ce poste.

"J'aimerais remercier Robyn d'avoir rejoint l'équipe. Grand respect. J'ai hâte qu'on travaille ensemble," a tweeté le PDG de Tesla.

La nomination de Robyn Denholm est arrivée peu de temps après que Elon Musk a révélé travailler "100 heures par semaine" pour gérer Tesla.

Le milliardaire de 47 ans, PDG du fabricant de voitures électriques, a admis qu'il était de plus en plus difficile de maintenir la production avec le pression de devoir construire 5000 voitures Model 3 par semaine.

"Certaines semaines, je n'ai pas compté exactement mais je ne dormais que quelques heures et je travaillais sept jours sur sept," a t-il déclaré à Recode. "C'est incroyablement difficile de survivre en tant que compagnie automobile. Les gens n'ont pas idée de la douleur que les gens à Tesla ont subie, moi inclus. C'était insoutenable."

Selon Elon Musk, Tesla est la seule marque qui livre des véhicules ayant un impact "fondamental" sur l'environnement, ajoutant que si Tesla venait à mourir, le monde serait "condamné".

"Tesla ne peut pas mourir. Tesla est incroyablement important pour le futur du transport durable et de la production énergétique," a t-il expliqué.

Contenu sponsorisé