Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Google dénonce le gel de nombreux visas de travail

Google a critiqué la décision prise par Donald Trump de geler jusqu'en 2021 les visas de travail, notamment le H-1B qui permet aux entreprises du monde de la technologie de pouvoir recruter des talents à l'étranger.

De nombreuses grandes entreprises américaines ont déjà exprimé leur mécontentement avant d'annoncer qu'elles feraient tout pour que le gouvernement revienne sur ce choix.

Google, dans un communiqué pour The Verge, a déclaré : « Les migrants n'ont pas seulement permis de contribuer aux avancées technologiques et de créer de nouvelles entreprises, ils ont également enrichi la vie américaine. Le succès de notre pays dans le futur dépend des talents que l'on peut recruter dans le monde. Surtout en cette période, nous avons besoin de talents afin de relancer l'économie ».

Parmi les grandes compagnies, Google est celle qui fournit le plus de visas H-1B et, l'année dernière, la firme a délivré plus de 6 500 visas. Cependant, le nombre de visas est plafonné à 85 000 à l'échelle nationale

Une récente enquête publiée par OneZero révèle que les détenteurs de ce visa sont plus discriminés car leur statut est lié au travail. Certains bénéficiaires du visa H-1B se décrivent comme une « sous-catégorie ».

Contenu sponsorisé