Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Le Parlement européen demande l'interdiction des 'robots tueurs'

Le Parlement européen demande l'interdiction des 'robots tueurs'

Le Parlement européen a appelé à une interdiction des "robots tueurs".

L'instance parlementaire de l'Union Européenne a voté une résolution demandant une interdiction internationale des systèmes d'armes autonomes qui peuvent tuer sans intervention humaine, malgré qu'une telle technologie ne soit pas encore en production.

Le mois dernier, l'ONU n'a pas réussi à trouver un consensus sur ce problème, avec certains pays estimant que les avantages des armes automatiques devraient être explorés, mais les politiciens européens ont déclaré que cela pourrait devenir une question de sécurité si certains pays autorisaient ce genre d'armes.

"Je sais que cela pourrait sembler être un débat sur un futur lointain ou de science-fiction. Ce n'est pas le cas," a déclaré Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

"Les systèmes d'armes autonomes doivent être interdits dans le monde entier. Le pouvoir de décider de la vie et de la mort ne devrait jamais être retiré des mains humaines et donné aux machines," a ajouté Bodil Valero, députée européenne.

La résolution du Parlement européen arrive avant une nouvelle négociation prévue aux Nations unies en novembre, où on espère qu'un accord sera trouvé.

En août, des experts de plusieurs pays se sont rencontrés à l'Office des Nations Unies à Genève pour discuter des façons de définir et gérer les armes contrôlées par des ordinateurs. Si beaucoup estiment que les armes automatiques devraient être interdites, certains pays, dont Israël, la Russie, la Corée du Sud et les Etats-Unis, veulent explorer les "avantages" potentiels des systèmes d'armes autonomes.

Contenu sponsorisé