Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

L'Apple Watch peut détecter le diabète

Les capteurs de fréquence cardiaque de l'Apple Watch peuvent détecter les premiers signes du diabète avec une précision de 85% selon une étude.

Le développeur d'application Cardiogram et l'université de Californie à San Francisco se sont associés pour cette étude qui a impliqué 14 000 utilisateurs de l'Apple Watch et d'Android Wear.

Comme signalé par CNET.com, ces appareils utilisent des données de santé pour entraîner DeepHeart, un réseau neuronal profond qui a permis précédemment de découvrir la fibrillation auriculaire, l'hypertension et l'apnée du sommeil, à différencier "les gens qui ont ou qui n'ont pas de diabète".

Brandon Ballinger, le co-fondateur de Cardiogram, a détaillé l'importance de cette découverte et d'étudier tout ce qui pourrait aider à détecter cette maladie.

"Selon le CDC, plus de 100 millions d'adultes américains vivent actuellement avec du pré-diabète ou du diabète. Une personne sur quatre atteinte de diabète n'est pas diagnostiquée et, encore pire, 88,4% des gens avec du pré-diabète ne réalise pas qu'ils en ont," a t-il déclaré.

"Bien qu'il y ait eu plusieurs tentatives pour construire des matériels informatiques qui captent le glucose à usage spécifique pour détecter le diabète, c'est la première étude à grande échelle qui montre que des capteurs de fréquence cardiaque ordinaires, unis avec un algorithme d'intelligence artificielle, peuvent identifier les premiers signes du diabète. En détectant le diabète plus tôt, nous pouvons aider les gens à vivre plus longtemps et à avoir des vies plus saines."

L'étude note que ses découvertes peuvent s'appliquer aux "capteurs de fréquence cardiaque que vous portez déjà", comme l'Apple Watch, l'Android Wear, le Garmin et le Fitbit.

Contenu sponsorisé