Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

La Lloyds Bank interdit le bitcoin

Lloyds Banking Group a interdit à ses clients d'utiliser leur carte de crédit pour acheter des bitcoins et autres cryptomonnaies.

Cette restriction, qui s'appliquera à la Lloyds Bank, la Bank of Scotland, Halifax et la MBNA, a été mise en oeuvre ce lundi 5 février, à la suite d'une forte baisse de la valeur des monnaies digitales.

Comme signalé par la BBC, il y a des craintes que des gens finissent endettés, et la Lloyds s'inquiète de devoir rembourser des montant impayés si les prix continuent à chuter.

Cette interdiction s'applique seulement aux huit millions de titulaires de carte de crédit inscrits avec le groupe bancaire, mais pas pour les détenteurs de carte de débit.

"Nous vérifions continuellement nos produits et nos procédures et cela en fait partie," a déclaré une porte-parole.

Si le bitcoin a chuté de 30% la semaine dernière à 8291,87 dollars - sa pire semaine depuis le printemps 2013, il est toujours en avance sur les 1000 dollars que la monnaie virtuelle valait en février 2017.

L'interdiction arrive après que la police ait averti les gens sur la popularité des monnaies numériques parmi les criminels.

"L'action contre les cryptomonnaies s'avère nécessaire précisément à cause de la façon dont elles sont utilisées, particulièrement par les criminels," a récemment déclaré la Première ministre britannique Theresa May. "Dans des domaines comme les cryptomonnaies, comme le bitcoin, nous devons surveiller cela très sérieusement."

Contenu sponsorisé