Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Guy Novès: l'ancien coach du XV de France ne compte plus entraîner

Après avoir été délesté du XV de France et trainé au tribunal, une histoire qui l'a énormément fait souffert, l'ancien sélectionneur des bleus s'est adressé à France 3 dans une interview à coeur ouvert.

Répondant à une série de questions, l'ancien manager toulousain est franc et ne cache pas l'amertume qui l'habite encore après cette sombre affaire.

À la question 'Le rugby vous manque?' Guy répond:

"Vous dire que ça me manque... je crois que j'ai fait le tour de tout. Je ne m'attendais pas, effectivement, à être débarqué comme ça deux ans avant l'échéance. (...) Aujourd'hui j'ai envie de vous dire, plus jamais. Un de mes anciens grands joueurs m'a envoyé un sms récemment en me disant que la fédération italienne voulait me joindre, mais je n'ai ni le temps, ni la passion pour me relancer là-dedans. Je viens de vivre 2 ans compliqués, 15 mois à ressasser chez moi des moments très durs à vivre quand j'étais en équipe de France. À l'issue d'une vie bien remplie professionnellement, j'avoue que oui, j'ai énormément souffert."

Et il ajoute: "Il me tardait que les gens sachent que cette histoire là devait se terminer et que j'avais été floué et mis dans des conditions détestables pour travailler, donc c'est fini. De ce point de vue là, c'est fini. Dire que l'histoire est terminée, ceux qui me connaissent savent très bien que non. Elle est pas terminée et je ferai tout pour qu'un jour elle se termine différemment."

Avant de poursuivre:

"Je serai vraiment apaisé lorsque les gens qui m'ont fait souffrir comme ils l'ont fait souffrent à leur tour."

Puis:

"Aujourd'hui la fédération ne représente rien pour moi, si ce n'est que du négatif. Cette moralité ne me convient pas. Ils sont bien dans leurs têtes, tant mieux, mais moi je ne suis pas bien auprès d'eux."

Interrogé sur l'image actuelle du rugby français, Guy confie:

"L'image négative que donne le rugby français, au niveau de ce qu'elle véhicule, au niveau de ses actions, a une grosse incidence sur l'avenir. Il faut changer carrément cette image là, en changeant d'après moi la gouvernance de la fédération."

Et à la question 'À quoi rêve Guy Noves'?, l'ancien sélectionneur avoue vouloir désormais consacrer son temps aux choses simples.

Il confie: "Je rêve d'amitié, de plaisir partagé. D'une vie normale. La vie de passion est passée."

Contenu sponsorisé