Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Eyraud réagit à la non venue de Balotelli

Le feuilleton Mario Balotelli a pris fin cette semaine. Courtisé par l'Olympique de Marseille depuis plusieurs mois, l'international italien a finalement décidé de rester à Nice cette saison.

Après l'annonce du club niçois, son président Jean-Pierre Rivère a réagi à ce transfert avorté, expliquant que l'OM n'avait pas voulu s'aligner sur le prix réclamé de 4 millions d'euros, sous-entendant que Marseille avait raté Balotelli pour seulement 1,5 millions d'euros.

"On avait un engagement verbal auprès de Mario : si Nice n'était pas en Coupe d'Europe, il pourrait partir dans des conditions favorables," a déclaré Rivère à RMC Sport. "On leur a proposé 4 ou 5 millions d'euros plus un prêt de Cabella. On a reçu un retour qui nous proposait Mario pour 2,5 millions d'euros, mais il fallait acheter Cabella 5 millions ou Cabella à 2,5 millions et Balotelli gratuit. On n'a pas répondu favorablement. Ce que je sais, c'est que s'ils avaient proposé 4 M€ il serait parti. On n'aurait pas failli à notre parole."

Toujours sur RMC Sport, Jacques Henri Eyraud a tenu à réagir à la déclaration de son homologue niçois.

"Je comprends mal pourquoi nous opposer Jean-Pierre Rivère et moi," a déclaré le président de l'OM. "Evidemment, dire que l'Olympique de Marseille n'a pas fait cette opération pour 1,5 millions d'euros n'est pas la réalité. Je n'ai jamais reçu d'un dirigeant niçois l'information comme quoi le bon de sortie de Mario Balotelli était à hauteur de 4 millions d'euros. Mais le montant de la transaction n'est évidemment pas le seul critère à prendre en compte. La durée du contrat et le salaire du joueur sont aussi importants. Dans toute transaction, et notamment dans le football, toutes les parties prenantes doivent faire des sacrifices. C'est le seul chemin vers un accord équilibré. Notre dernière offre portait sur trois années de contrat, un engagement financier dont vous pouvez imaginer l'importance."

Contenu sponsorisé