Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

États-Unis: la police nationale teste des chiens robots

La police du Massachusetts a testé l'utilisation de chiens robots.

L'union américaine pour les libertés civiles (American Civil Liberties Union) de l'État du Massachusetts a demandé, obtenu et partagé des documents détaillant comment le musée et centre d'apprentissage MSP, cherchera à acquérir et à utiliser la robotique dans l'application de la loi.

La demande a été introduite après qu'un événement prévu au Musée et Centre d'apprentissage MSP pour le 30 juillet intitulé «Robotics Use in Law Enforcement» ait été annonce sur Facebook.

Comme rapporté par WBUR News, l'union américaine pour les libertés civiles a reçu sept documents, qui comprennent des scans de dossiers financiers, des courriels, ainsi qu'une "proposition de justification de protection pour le MSP" et un scan d'un accord passé entre l'équipe de déminage du MSP et le département des services d'incendie.

Le porte-parole du MSP, David Procopio, a déclaré à la publication : "La technologie robotique est un outil précieux pour les forces de l'ordre en raison de sa capacité à fournir une connaissance de la situation dans des environnements potentiellement dangereux".

Par ailleurs, Michael Perry - le vice-président du développement des affaires chez Boston Dynamics - a insisté sur le fait qu'il ne veut pas que la technologie soit militarisée de quelque façon que ce soit.

Il a déclaré: "En ce moment, notre principal intérêt est d'envoyer le robot dans des situations où vous voulez recueillir des informations dans un environnement jugé trop dangereux pour y envoyer une personne, sans toutefois qu'il y ait un réel besoin d'interagir physiquement avec l'espace".

Contenu sponsorisé