Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Huawei : de nombreux licenciements à l'horizon

Huawei compterait licencier de nombreux employés aux USA.

La compagnie chinoise souhaiterait en effet se débarrasser de centaines d'employés.

Selon le Wall Street Journal, Huawei aurait pour but de renvoyer des employés dans son centre de recherche Futurewei Technologies, et l'entreprise proposerait par ailleurs à ses travailleurs chinois de retourner travailler en Chine.

Cette nouvelle survient après que Donald Trump avait

confirmé que le Huawei P30 Pro, P30, et Mate 20 Pro pourraient bénéficier d'une mise à jour Android Q.

À cause d'inquiétudes concernant la sécurité nationale, la compagnie chinoise avait récemment été ajoutée à la liste de sociétés avec lesquelles les entreprises basées aux États-Unis ne pouvaient plus faire affaire à moins d'avoir un permis, cependant Huawei avait fermement nié ces suppositions et avait répliqué que leur entreprise travaillait indépendamment du gouvernement chinois.

Par la suite, le président des États-Unis avait révélé qu'il autoriserait les compagnies basées aux USA à "vendre des appareils Huawei" qui ne "posent pas de risques de sécurité".

Il avait déclaré: "Les compagnies basées aux États-Unies peuvent vendre leurs produits à Huawei. Nous parlons d'équipement qui ne pose pas de risques au niveau de la sécurité nationale.

"J'ai dit d'accord, nous continuerons à vendre ce produit, ce sont des compagnies américaines qui fabriquent ces produits.

"J'ai accepté qu'ils continuent à vendre ce produit afin que les compagnies américaines puissent continuer."

Contenu sponsorisé