Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Facebook Messenger a un Dark Mode secret

Facebook a secrètement ajouté un Dark Mode à son application Facebook Messenger.

Il se murmurait depuis longtemps que l'application permettrait bientôt à ses utilisateurs d'assombrir leur écran une fois la nuit tombée - tout comme l'option nocturne de Twitter - et certains utilisateurs ont désormais annoncé avoir trouvé le Dark Mode.

Afin d'activer l'option, les utilisateurs doivent envoyer l'émoticône du croissant de lune à eux-mêmes ou à un ami et cliquer ensuite sur l'émoticône une fois qu'elle a été envoyée.

Selon Metro.co.uk, un message apparaît alors qui dit "vous avez trouvé le mode nuit".

Vous pouvez ensuite annuler le 'dark mode' dans les paramètres de l'application.

Dark Mode est censé faciliter la lecture nocturne pour les utilisateurs. Nul ne sait s'ils testent encore l'option ou bien si elle deviendra une fonctionnalité permanente de Messenger.

En fin d'année dernière, le New York Times avait annoncé que Facebook avait prévu d'intégrer son propre service de messagerie dans Instagram, WhatsApp et Facebook Messenger. Le journal américain avait également déclaré que bien que les trois marques continueraient à être indépendantes les unes des autres, elles seraient néanmoins intégrées afin de s'assurer que les messages circulent à travers les plateformes.

Cette initiative serait venue de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, qui espère pouvoir compléter l'intégration en fin d'année.

Facebook, pour sa part, a confirmé qu'ils travaillaient désormais sur des projets ambitieux - bien que la compagnie a refusé de révéler de quoi il s'agissait.

Dans un communiqué, la plateforme a expliqué: "Nous voulons construire la meilleure expérience de messagerie possible; et les gens veulent que leur messagerie soit rapide, simple, fiable et privée.

"Nous travaillons sur des nouveaux produits de messagerie cryptée et nous essayons de trouver un moyen de faciliter le contact avec les amis et la famille à travers les réseaux."

Malgré cela, Facebook a admis que la compagnie avait déjà "discuté et débattu" à propos de nouveaux systèmes qu'ils devraient instaurer.

Contenu sponsorisé