Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Les États-Unis se concentrent sur la sécurité 5G

La sénatrice américaine Maria Cantwell décrète que les États-Unis devront désormais protéger leur technologie 5G des "hackers et des acteurs sponsorisés par l'état".

La politicienne - qui est membre du Parti Démocrate et sénatrice membre du Comité de Commerce, Sciences et Transports - a demandé au gouvernement de s'assurer que les nouveaux développements à ce sujet soient faits avec vigilance.

S'exprimant lors d'un évènement public concernant la 5G (cinquième génération de standards pour la téléphonie mobile) ce mercredi 6 janvier, elle a déclaré: "Je suis partante pour la 5G... Mais dans ce cas, nous devons nous assurer que nous ne faisons pas l'impasse sur des problèmes de sécurité très importants.

"Les réseaux 5G doivent être sécurisés, et cela commence par une stratégie 5G qui doit renforcer notre défense contre les hackers et les acteurs d'états."

La sénatrice a ainsi demandé à l'administration de Trump de donner au Congrès une "évaluation véritable et quantifiable de la menace que pourrait représenter la 5G."

Elle a aussi ajouté que les États-Unis devront s'assurer que l'équipement utilisé pour les réseaux 5G - qui promettent une connexion internet plus rapide, de la réactivité et une meilleure réception - soit sécurisé."

Elle a ajouté: "Si on remonte nos manches, qu'on est sérieux au sujet des menaces informatiques, et que l'on continue à faire de bons investissements pour une innovation de l'économie et le triomphe de la 5G, les États Unis s'en sortiront très, très bien."

Contenu sponsorisé