Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Huawei démontre la puissance de l'IA en terminant la symphonie inachevée de Schubert

Huawei a utilisé l'intelligence artificielle pour terminer les deux derniers mouvements de la célèbre symphonie inachevée de Schubert.

L'English Session Orchestra s'est associé avec Huawei pour démontrer les capacités de l'IA en finissant la "Symphonie nº 8" devant un public, alors que la musicienne Myleene Klass présentait l'événement au Cadogan Hall à Londres.

L'orchestre de 66 musiciens a joué devant 250 invités, dont les mannequins Erin O'Connor, Laura Whitmore et Daisy Lowe, l'acteur Luke Pasqualino et la chanteuse Nicola Roberts.

La version finale de la "Symphonie nº 8" de Schubert, qui est restée incomplète pendant 197 ans, a été créée par une intelligence artificielle qui utilisait la puissance de traitement du NPU (Neural Processing Unit) du Huawei Mate 20 Pro.

Analysant le timbre, le ton et le rythme des deux premiers mouvements de la symphonie, l'IA a ensuite généré la mélodie des deux derniers mouvements.

Huawei a uni ses forces avec le compositeur Lucas Cantor pour arranger une partition d'orchestre qui reste fidèle au style du chef-d'oeuvre inachevé de Schubert.

Contenu sponsorisé